Imprimer

Public notice

Demandes de dérogations mineures

AVIS PUBLIC est donné que lors de sa séance ordinaire devant être tenue le lundi 18 septembre 2017, à compter de 20 h, en la salle du conseil de l’hôtel de ville, au 205, avenue de la Cathédrale, Rimouski, le conseil municipal entendra toute personne intéressée à formuler des commentaires sur les demandes de dérogations mineures suivantes :

  • Immeuble sis au 362, rue Dollard Sud
    Demande de dérogation mineure déposée, en date du 14 juillet 2017, afin de régulariser l’empiétement du garage de 0,22 mètre dans la marge arrière de l’immeuble situé au 362, rue Dollard Sud, le garage étant implanté à 0,78 mètre de la ligne arrière de terrain, alors que le Règlement de zonage 820-2014 exige une distance minimale de 1 mètre entre un bâtiment secondaire et une ligne arrière de terrain.
  • Immeuble sis au 514, rue Thomas-Taschereau
    Demande de dérogation mineure déposée, en date du 31 juillet 2017, afin de permettre l’agrandissement de la résidence de 1,85 mètre dans la marge arrière de l’immeuble situé au 514, rue Thomas-Taschereau. Le Règlement de zonage 820-2014 exige une distance minimale de 7,5 mètres entre une habitation et une ligne arrière de terrain alors que le mur arrière de l’agrandissement projeté sera situé à 5,65 mètres de cette ligne.
  • Lots 2 485 445, 2 485 446 et 2 485 447 du cadastre du Québec (rue Saint-Germain Est)
    Demande de dérogation mineure déposée, en date du 8 août 2017, afin de permettre qu’il soit dérogé à l’élément «Implantation des bâtiments» contenu au tableau 2 de la résolution 2017-08-780 adoptée le 21 août 2017 et approuvant le projet particulier de construction, de modification et d’occupation d’un immeuble soumis pour les lots 2 485 445, 2 485 446 et 2 485 447 du cadastre du Québec, en vue d’y construire 4 habitations multifamiliales à être situées sur les rues Jean-Brillant, Joseph-Keable et Saint-Germain Est. La dérogation aurait pour effet de permettre une variation de la profondeur des unités d’habitation de 10 %, soit 0,67 mètre vers l’arrière par rapport aux plans soumis.

Après avoir entendu les personnes intéressées, le conseil municipal statuera sur ces demandes de dérogations mineures.

DONNÉ À RIMOUSKI, CE VINGT-QUATRIÈME JOUR DU MOIS D’AOÛT DEUX MILLE DIX SEPT

Source :

Service du greffe