Imprimer

Comunicado de prensa

Budget 2018: La Ville de Rimouski adopte des prévisions budgétaires de 81,2 M$

Rimouski, 5 de diciembre de 2017 — Le nouveau conseil municipal de la Ville de Rimouski a procédé aujourd’hui à l’adoption du budget 2018. La Ville présente un budget équilibré de 81,2 M$ et un programme triennal d’immobilisations (PTI) 2018-2019-2020 évalué à 105,7 M$. Pour les citoyens, une augmentation de 2,1 % du compte de taxes moyen est prévue. Ainsi, pour une résidence évaluée à 210 800 $, le compte de taxes moyen passera à 2 301 $, soit une hausse de 48 $ de plus qu’en 2017.

« Tout au long du processus, nous avons considéré la capacité de payer des citoyens afin de maintenir un effort fiscal acceptable et qui respecte la projection 2018 de l’Indice des prix à la consommation (IPC) tel qu’il était en avril lorsque les orientations budgétaires ont été prises. L’augmentation de dépenses incompressibles et les différentes pertes de revenus ont posé des défis nous obligeant à compresser nos dépenses. Malgré tout, nous avons veillé à conserver la même qualité de prestation de services aux citoyens, voire l’augmenter dans certains cas. De plus, nous amorcerons, dans la prochaine année, un exercice d’optimisation des processus et des ressources. »

- Marc Parent, maire de Rimouski

Parmi les nouveautés au budget 2018, la Ville de Rimouski assurera, dès le 1er janvier 2018, le service de collecte et de transport des matières recyclables pour les industries, commerces et institutions (ICI), leur permettant de bénéficier d’économies. La Ville avait instauré, en 2017, le principe du générateur-payeur pour les ICI, qui devaient gérer ce service.

Réduction de la dette
La dette a été réduite pour atteindre 43,6 M$ au 31 décembre 2017, soit une baisse de 23,7 % en 5 ans. Le solde de la dette nette de la Ville de Rimouski est le plus bas des villes de 40 000 à 60 000 habitants au Québec et demeurera bas malgré une variation des emprunts estimée à 11,2 M$ en 2018.

Le programme triennal d’immobilisations
L’année 2018 sera une année chargée pour l’administration municipale. De nombreux projets sont prévus puisqu’il faut remonter à 2012 pour trouver une année aussi remplie de dépenses en immobilisations.

Le programme triennal d’immobilisations 2018-2019-2020 est de 105,7 M$, dont 52,8 M$ en 2018. Le complexe sportif Desjardins est le projet d’envergure de la prochaine année, avec un montant de 31,1 M$ nécessaire à la poursuite des travaux. Le début des activités est prévu pour 2019. La rénovation de la caserne de pompiers (6 M$), la poursuite de la réfection des infrastructures d’aqueduc et d’égout (4 M$), l’extension du parc industriel (3,2 M$), la réfection du réseau routier (3,3 M$) et la poursuite du développement domiciliaire (1,3 M$) font aussi partie des priorités identifiées par la Ville de Rimouski.

« Comme la planification budgétaire est un exercice qui débute au mois d’avril, je tiens à souligner la contribution des anciens membres du conseil municipal de même que la confiance des nouveaux élus. »

- Marc Parent, maire de Rimouski

Le Budget 2018 et le Programme triennal d’immobilisations 2018-2019-2020 sont disponibles dans la page Web sur le budget de la Ville de Rimouski.

Documents détaillés:

- 30 -

Claude Périnet (directeur général), Marc Parent (maire) et Sylvain St-Pierre (directeur du Service des ressources financières et trésorier) lors de la présentation du budget aux médias.

Source :

Bureau du maire