Imprimer

Environnement - Programme de contrôle des goélands

Quel est le but de ce programme?
Les objectifs du programme de contrôle des goélands de la Ville de Rimouski sont de diminuer la prolifération des goélands en milieu urbain, d’éviter les nuisances causées par ces oiseaux et de favoriser la nidification dans leur habitat naturel. Le résultat recherché n’est pas d’éradiquer la population de goélands, mais plutôt de favoriser une cohabitation en harmonie avec l’humain.

Goéland à bec cercléLe goéland à bec cerclé
Le goéland à bec cerclé (Larus delawarensis) est un opportuniste. Il s’est très bien adapté à notre mode de vie. Il s’alimente, se reproduit et réside dans les villes. C’est celui-ci qu’on retrouve le plus souvent au Québec.

Le goéland à bec cerclé se différencie des autres grâce à un anneau noir autour de son bec. Ses pattes et ses palmes sont jaunâtres ou verdâtres.Goéland argenté

Le goéland argenté
Le goéland argenté (Larus argentatus) est lui aussi un opportuniste qui n’hésite pas à devenir charognard pour se nourrir. Celui-ci préfère les endroits côtiers pour vivre.

Le goéland argenté est reconnaissable par une tache rouge sur la mandibule inférieure de son bec. Ses pattes et ses palmes sont de couleur rose grisâtre.

Quelles sont les nuisances causées par les goélands en milieu urbain?

Les goélands présents en milieu urbain causent diverses nuisances :

  • ils font leur nid sur les toits;
  • les goélands dérangent par leurs cris;
  • leurs excréments sont vecteurs de certaines maladies;
  • les adultes peuvent être agressifs et attaquer les humains pour protéger leur progéniture;
  • les excréments et autres débris qu’ils laissent sur les toitures peuvent obstruer les dispositifs de drainage et causer des dommages.

Quel est leur mode de vie?
Les goélands sont des oiseaux migrateurs. Ils choisissent les endroits qui leur offrent une protection contre les prédateurs tout en étant à proximité de l’eau et de la nourriture. Le rôle positif des goélands dans l’écosystème est la régularisation de certaines populations d’insectes.

Les goélands pondent en général trois œufs qui éclosent après 28 à 30 jours d’incubation. La période de ponte s'étend de la fin d'avril au début de juillet. Une fois nés, les petits occupent le nid pendant six à huit semaines.  Ces oiseaux ont tendance à utiliser le même lieu de nidification année après année.Nid de goéland

Quelles sont les méthodes de contrôle et de destruction des nids de goélands?
Vous devez inspecter le toit régulièrement, soit à toutes les deux semaines, afin de détecter la présence de nids, et ce, de la fin d'avril au début de juillet. Portez une attention particulière aux structures créant de l’ombre ou aux bouches dégageant de la chaleur, car les oiseaux préfèrent ces endroits.

Lorsqu’un nid est détecté sur la toiture, il faut le détruire. Vous devez au préalable obtenir un permis de destruction de nids (incluant les œufs) auprès d’Environnement Canada. Il suffit d'adresser votre demande au Service canadien de la faune au 1 800 668-6767 ou au 1 418 648-3683. En fin de saison, vous devrez envoyer au Service canadien de la faune un rapport de vos activités en mentionnant le nombre de nids et d’œufs détruits.Toit avec un dispositif de fils

Retirez le nid et les œufs à l’aide d’une pelle et jetez le tout aux ordures. Restez vigilant, car le goéland peut pondre à de nombreuses reprises et reconstruire rapidement son nid. D’autres couples peuvent aussi venir s’installer. Il est recommandé de porter des vêtements de protection, des gants et un masque de papier jetable. Il est conseillé d’être accompagné d’une autre personne qui éloignera les goélands à l’aide d’un bâton ou d'un balai maintenu au-dessus de la personne qui effectue le travail.

Bouche d'aération avec un filetExiste-t-il des méthodes préventives pour limiter la nidification sur les toits?
Pour s’assurer que les goélands ne viennent pas faire leur nid sur votre toit, il est recommandé d'y installer un dispositif de fils, de cordes ou de câbles qui les empêchent de se poser. Ce système peut être utilisé sur des toits plats ou en pente faible. Les fils peuvent être tendus à environ un mètre du toit et à un espacement d’environ 70 cm.

Si les goélands nichent sur l’évent du toit (évent carré de type « Maximum »), un simple cône métallique peut être mis dessus pour empêcher les goélands d’y faire leur nid. S’ils nichent sous la bouche de ventilation, un treillis ou grillage peut être installé.Event de toit avec cône

ATTENTION! Les goélands sont protégés par la Loi de 1994 sur la Convention concernant les oiseaux migrateurs. À partir du moment où les œufs sont éclos, ils ne doivent pas être tués. C’est pour cette raison qu’il est crucial d’intervenir avant la naissance des poussins, sinon ils occuperont le nid durant six à huit semaines supplémentaires (jusqu’à la mi-août), et c’est durant cette période qu’ils sont les plus agressifs.

Pour plus de renseignements, communiquez avec le Service génie et environnement.

Téléchargez le dépliant