Imprimer

Répertoire culturel

Profil de l'artiste ou artisan

Retour à la liste
  • Nom :Saulnier, Paul-Émile
  • Sexe :Masculin
  • Adresse de domicile :

    Rimouski
    G5L 2G7
  • Adresse de courriel :saulcot@globetrotter.net
  • Catégorie :Professionnel
  • Domaine artistique : Arts visuels
    • Discipline(s) :  Installation

Description de la pratique

Le travail en installation de Paul-Émile Saulnier met en relation des images dessinées et des sculptures. Parmi ses expositions individuelles, notons Morceaux de mémoire/repli des choses au Centre des Arts Contemporains du Québec à Montréal, Ponctuation des choses au Musée Régional de Rimouski, Objets de mémoire à la Red Head Gallery à Toronto, Les Nuits de vitre au Centre Expression de Saint-Hyacinthe. Il participe aussi à des expositions collectives et réalise des stages, des projets de recherche et des résidences d'artistes au Québec et à l'étranger.

Réalisations

2009 : Dans les silences et les bruits (photo 1)
Lieu : Musée régional de Rimouski
Médium : Techniques mixtes
Dimensions : Vue partielle de l'installation
Événement : Exposition
Crédits photo : Steve Leroux
- L'installation présentée au Musée porte un regard sur le rythme de l'humanité. Elle invite le spectateur à prendre un train imaginaire, à tracer l'itinéraire d'un voyage par lequel le regard interroge le sens des choses. L'installation témoigne sur l'acharnement des hommes à démanteler la vie.

2005 : Petits paquets de nuit (photo 2)
Lieu : Salon du Livre de Rimouski
Médium : Poésie
Événement : Lancement
Éditeur : Presses pédagogiques de l'Est, 256 pages
Paris au temps des cerises, 1944. Ici on dactylographie la mémoire. « Partout dans ces « Petits paquets de nuit » on retrouve de semblables aller-retour entre l'histoire collective et l'histoire personnelle », Annie Perron.

2002 : Morceaux de mémoire - repli des choses (photo 3)
Lieu : Centre des Arts Contemporains du Québec à Montréal
Médium : Techniques mixtes
Dimensions : Vue partielle
Événement : Exposition
- Une absence qui colle à la peau et qui rythme le lieu. Une installation qui implique le spectateur, qui le prend en otage pour un moment. « Et par là », selon Philippe Langlois critique d'art « celui-ci (le spectateur) devient lui-même un signe et au premier chef le signe d'une absence d'homme. »

Prix, mentions et distinctions

2002 : Prix à la création artistique
Décerné par le Conseil des Arts et Lettres du Québec

2003 : Membre par décision de jury
Décerné par l'Académie royale des Arts du Canada

2003 : Bourse « A » recherche et création
Décernée par le Conseil des Arts et Lettres du Québec

2009 : Bourse « A » recherche et création
Décernée par le Conseil des Arts et Lettres du Québec

2009 : Prix honorifique
Décerné par l'Association québécoise des professionnels au collégial (AQPC)


Portfolio