Imprimer

Communiqués de presse

La Ville de Rimouski assurera le maintien des services animaliers sur son territoire à partir du 1er juin

Rimouski, le 24 mai 2018 — La Ville de Rimouski avise la population qu’elle assurera le maintien des services animaliers sur le territoire rimouskois à compter du 1er juin 2018, soit au terme du contrat avec le Service aux petits animaux de Rimouski (SPAR).

La Ville utilisera temporairement les locaux du Service aux petits animaux de Rimouski, situés au 791, rue de Lausanne, jusqu’à ce que soit conclue une entente de location ou d’achat d’un nouveau bâtiment adapté à ses besoins.

« Il est important pour la Ville de maintenir les services durant le temps nécessaire pour évaluer les différentes possibilités pour la gestion future des services animaliers à Rimouski. Les citoyens peuvent être rassurés, un contrôle animalier sera fait dans la ville jusqu’à l’attribution du nouveau contrat ou d’une entente avec un organisme. Le bien-être des animaux a une grande importance pour nous, comme pour nos citoyens, et la démarche que nous poursuivons actuellement en témoigne. »

- Rodrigue Joncas, maire suppléant de Rimouski

Contrôle animalier
Monsieur Kaven Sirois est embauché sur une base contractuelle comme chargé des opérations de contrôle animalier pour les prochains mois. Monsieur Sirois possède 12 années d’expérience dans le domaine et pourra compter sur un préposé au contrôle animalier pour l’assister dans sa tâche.

Notez que le numéro de téléphone actuel du SPAR (418 723-2133) sera maintenu de même que la page Facebook afin de permettre une continuité de services à la population.

Comité consultatif élargi
Rappelons que le comité consultatif élargi sur le projet de règlement concernant les animaux se rencontrera pour la deuxième fois le vendredi 25 mai prochain. À la suite des rencontres du comité consultatif élargi, des recommandations seront faites au conseil municipal en vue de l’adoption réglementaire au cours de l’été 2018.

À la suite de l’adoption du règlement, trois modes de gestion seront évalués : par une entreprise privée, un organisme à but non lucratif (OBNL) ou en régie interne.

Vous pouvez consulter le projet de règlement sur les animaux ou le règlement actuellement en vigueur (44-2002) en ligne.

- 30 –

Source :

Direction générale - Communications