Imprimer

Communiqués de presse

Le comité de travail pour contrer la violence au parc Lepage présente ses démarches

Rimouski, le 25 avril 2019 — La Ville de Rimouski, la Commission scolaire des Phares, la Sûreté du Québec et le Centre intégré de santé et de service sociaux du Bas-Saint-Laurent (CISSS) faisaient ce matin une mise à jour de leurs démarches pour éviter que la problématique d’attroupements et d’incivilités au parc Lepage ne réapparaisse avec l’arrivée du printemps.

« Le comité de travail s’est déjà rencontré à plusieurs reprises depuis sa création en décembre dernier. La collaboration de tous les intervenants a été exceptionnelle jusqu’à présent et nous mettons en place des actions pour que les utilisateurs du parc se sentent en sécurité et puissent profiter des installations. Nous souhaitons que le parc Lepage soit occupé par des citoyens de tous âges et que la population se le réapproprie et y apporte du dynamisme au quotidien. »

- Marc Parent, maire de Rimouski

« Il était primordial pour la Commission scolaire de travailler en partenariat avec la Ville de Rimouski, la Sûreté du Québec et le CISSS afin que les actions soient concertées et ainsi faire en sorte que notre démarche soit optimale. Les interventions au parc Lepage se sont intensifiées lorsque nous avons été mis au fait de la situation. Nous travaillons sur des solutions concrètes qui passent par la sensibilisation des parents et des jeunes afin que les événements de l’an passé ne se reproduisent pas. »

- Gaston Rioux, président de la Commission scolaire des Phares

Actions à venir dans les prochains mois

  • Présence accrue du personnel municipal dans le parc;
  • Implication de travailleurs de rue pour faire de la sensibilisation auprès des jeunes;
  • Communication avec les parents afin d’aborder la problématique et les informer de l’horaire des activités offertes aux jeunes pendant l’heure du dîner;
  • Poursuivre les travaux en vue de la mise en valeur du parc Lepage dans la foulée du plan directeur des parcs et espaces verts (ex. : travaux d’éclaircissement de la forêt et travaux visant à favoriser la pratique d’activités physiques);
  • Encourager la population à fréquenter le parc;
  • Faire du parc Lepage un milieu de vie dynamique et encourager les organismes du milieu à y organiser diverses activités.

Le comité de travail dressera un bilan de ses interventions avant la prochaine rentrée scolaire, à l’automne 2019.

- 30 -

Source :

Direction générale - Communications