Imprimer

Histoire - Sainte-Blandine avant 2002

Sainte Blandine est une martyre de la première communauté chrétienne de Lyon décédée en 177 avec 47 autres fidèles; l'usage veut qu'elle soit fêtée seule le 25 juillet ou le 2 juin avec tous les martyrs de Lyon.

La municipalité de la paroisse de Sainte-Blandine, desservie en tant que mission dès 1870, est érigée canoniquement en paroisse en 1881 et devient une municipalité de paroisse en 1884. Il semblerait que M. Pierre Lepage ait été le premier maire de Sainte-Blandine. Cependant, il est impossible de le vérifier avec certitude puisqu'un incendie aurait détruit les archives de 1884 à 1890. Selon la tradition orale, les familles Brisson, Proulx, Soucy et Ross, originaires du Troisième Rang de Rimouski, ont été les premières à s'établir sur le territoire de Sainte-Blandine vers 1854. À l'époque, l'endroit s'appelait « la Montagne ».

La station Val-Neigette en 1978 (Photographe inconnu, Département d'histoire et de géographie du Cégep de Rimouski)

La station Val-Neigette en 1978
(Photographe inconnu, Département d'histoire et de géographie du Cégep de Rimouski)

En 1921, une partie du territoire de Sainte-Blandine comprenant une partie des cantons Duquesne et Macpès demande à être érigée en paroisse indépendante. Malgré l'opposition du conseil municipal de Sainte-Blandine, la nouvelle paroisse sera érigée canoniquement le 11 mars 1921 et civilement le 17 août 1921. Cette paroisse sera appelée Saint-Narcisse, en l'honneur de son fondateur l'abbé Narcisse Rioux, ancien curé de Sainte-Blandine.

En 1924, la municipalité met en place un premier corps policier constitué de quatre gardiens de la paix afin de faire respecter la réglementation locale.

En 1931, des contribuables du rang Double de la municipalité entreprennent des démarches avec le gouvernement afin de constituer une municipalité indépendante à la suite d'une dispute avec le conseil municipal de Sainte-Blandine. La municipalité de Mont-Lebel sera ainsi érigée en 1932.

En 1938, on construit une salle paroissiale sur le terrain de la fabrique. La salle est inaugurée par Mgr Courchesne. De 1948 à 1950, la salle servira d'église (l'église ayant été partiellement détruite par un incendie le 25 janvier 1948). La reconstruction de l'église débute en mai 1949 et dure jusqu'en juin 1950.

Dès 1938, l'administration municipale souhaite que l'électricité soit installée dans le village. En 1945, l'éclairage électrique est installé à l'église et au presbytère, 42 ans après les débuts de l'électrification de Rimouski.

La population de Sainte-Blandine est desservie par une caisse populaire à partir de 1938. La caisse opère dès lors dans le sous-sol de l'église jusqu'en 1980 (cependant, l'incendie de l'église relocalise la caisse dans la salle paroissiale de 1948 à 1950). En 1980, la caisse emménage dans ses locaux actuels du 674 route des Pionniers. Faisant suite à une fusion avec les caisses populaires Desjardins de Saint-Narcisse et de La Trinité-des-Monts, en janvier 2003, la caisse de Sainte-Blandine est maintenant le siège social de la Caisse populaire Desjardins du Haut-Pays de la Neigette.

En 1940, le projet de création d'une coopérative agricole à Sainte-Blandine se concrétise. La coopérative sera active jusqu'en 1956, alors qu'elle accepte de se fusionner à la Société coopérative agricole de Sainte-Cécile du Bic.

En 1965, la municipalité se dote d'un système d'égout et d'aqueduc. En 1975, le conseil établit une commission municipale d'urbanisme. En 1976, Sainte-Blandine conclut une entente sur l'usage de son dépotoir avec sa voisine de Mont-Lebel. L'année suivante, on fait l'acquisition d'un camion pour la collecte des ordures, ce qui permet d'étendre le service à toute la paroisse. Cette même année, la municipalité établit un mécanisme de concertation avec la municipalité voisine de Sainte-Odile-sur-Rimouski concernant l'aménagement du territoire.

 

Mgr Blais accueilli par la garde paroissiale à l'inauguration de l'église, 24 juin 1906 (Photographe inconnu, Département d'histoire et de géographie du Cégep de Rimouski)

Mgr Blais accueilli par la garde paroissiale à l'inauguration de l'église, 24 juin 1906 (Photographe inconnu, Département d'histoire et de
géographie du Cégep de Rimouski)

 
 
Haut

LISTE DES MAIRES DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-BLANDINE

Années du (des) mandats

Nom

1884-1888

Pierre Lepage

1888-1890

Pierre Proulx

1890

Joseph Ross

1891-1894

John McWilliams

1895-1998

Hubert Fillion

1899-1904

Joseph Ross

1905-1909

Pierre Proulx

1910-1912

Joseph Lévesque (démission de Pierre Proulx)

1913-1924

Jean-Baptiste Lebel

1925-1927

Pierre Proulx

1928

Germain Proulx (à la mort de Pierre Proulx)

1929-1930

Jean-Baptiste Lebel

1931-1932

Honoré Guimond

1933-1934

Élie Deschênes

1935-1936

Michel Proulx

1937-1938

Napoléon Poirier

1939

André Poirier

1939

Jérôme Lebel (démission de André Poirier)

1940-1948

William Brisson (démission de Jérôme Lebel)

1949-1956

Agnus Proulx

1957-1958

Émile Proulx

1959-1962

Adélard Dubé

1963-1964

Emmanuel Brisson

1965-1974

Lorenzo Poirier

1975

Jean-Paul Lepage

1976-1978

Raynald Dubé

1979-1981

Bertrand Dubé

1981-1983

Richard Michaud

1983-1987

Lionel Guimond

1988-2001

Daniel Côté


Haut