Imprimer

Conseil municipal - Budget 2015

PRÉVISIONS BUDGÉTAIRES 2015
Discours du maire Éric Forest
Couverture budget 2015

Mesdames, Messieurs,

Au nom des membres du conseil municipal et des dirigeants de la Ville, permettez-moi de vous présenter les prévisions budgétaires pour l’année 2015. Ce budget équilibré est le fruit d’une grande réflexion de la part des gestionnaires de la Ville de Rimouski et s’inscrit dans la continuité de notre vision à long terme.

Le budget 2015 démontre l’excellente gestion financière de la Ville de Rimouski, qui a dû composer l’an dernier avec un manque à gagner de 1,8 million de dollars dû au nouveau calcul de remboursement de la TVQ.

Pour une deuxième année consécutive, nous devons composer avec des pertes de revenus déterminantes et non planifiées, à la suite des compressions majeures de 1,2 million de dollars imposées par le gouvernement provincial.

Dans ce contexte, la Ville de Rimouski a procédé à un exercice rigoureux pour absorber en grande partie le manque à gagner sans freiner le développement des services aux citoyens et en tenant compte de la capacité à payer des contribuables.

Malgré tout, la Ville de Rimouski réussit à maintenir le cap de ses finances. Ce n’est pas pour rien qu’elle s’est classée première de sa catégorie au palmarès des coûts municipaux 2014 La Presse – HEC, publié en octobre dernier. La saine gestion financière de la Ville de Rimouski nous permet de nous distinguer sur la scène provinciale.

Pour la prochaine année, les projets mis en œuvre continueront de s’inscrire dans le Plan stratégique de développement durable, qui découle de notre Chantier Rimouski 2020. Afin de mieux comprendre la direction que souhaite emprunter la Ville de Rimouski dans la prochaine année, un bref retour sur 2014 s’impose.

UNE ANNÉE 2014 SOUS LE SIGNE DU CHANGEMENT

L’élection, au printemps dernier, d’un gouvernement libéral majoritaire a modifié le paysage politique québécois. Dans la foulée d’un ralentissement économique et dans sa volonté de réduire le fardeau fiscal du Québec, le gouvernement libéral a pris plusieurs décisions difficiles.

Le projet de Loi favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal (projet de loi no. 3) a occupé une place importante dans l’actualité politique municipale en 2014.

La Ville de Rimouski a contribué à la discussion entourant l’indexation des régimes de retraite en présentant un mémoire lors des consultations publiques à cet effet. Il est important de mentionner que la Ville de Rimouski avait déjà conclu des ententes avec trois de ses quatre groupes d’employés, avant le dépôt du projet de loi no. 3. Le dossier n’étant pas clos, il continuera de retenir notre attention en 2015.

Parmi les autres mesures du gouvernement, mentionnons le nouveau pacte fiscal transitoire entre Québec et les municipalités, adopté à la fin de l’année.

Ce pacte fiscal présente des compressions de l’ordre de 300 millions de dollars pour l’ensemble du monde municipal, en plus de l’abolition des Conférences régionales des élus (CRÉ) et des Centres locaux de développement (CLD) au profit des Municipalités régionales de comté (MRC) et des villes. Un défi de taille nous attend donc en 2015 : celui de l’adaptation à ce nouveau modèle de gouvernance.

Pour Rimouski, ces compressions budgétaires s’ajoutent à celles demandées en 2014. Ce nouvel effort budgétaire, de l’ordre de 1,2 million de dollars, porte à 3 millions de dollars en deux ans les coupes dans le budget de l’administration rimouskoise.

Ce contexte économique et ces contraintes financières n’affecteront en rien les services de qualité offerts aux citoyens, qui demeurent la principale priorité du conseil municipal.

UN VENT DE NOUVEAUTÉ SOUFFLE SUR LA VILLE

Le budget 2015 est le premier exercice financier complet de l’actuel conseil municipal de la Ville de Rimouski, élu à la fin de l’année 2013.

Les objectifs et les orientations de ce budget découlent donc directement de la volonté du conseil municipal et de l’administration publique d’offrir ce qu’il y a de mieux aux Rimouskoises et Rimouskois.

L’année 2014 marque également l’arrivée d’un nouveau directeur général et d’un nouveau directeur des finances à la Ville de Rimouski. Résolument tournée vers l’avenir, l’administration municipale rimouskoise devra faire preuve d’innovation afin de réussir à faire face aux nombreux défis qui l’attendent au cours des prochaines années.

Le renouvellement des ressources humaines demeure un dossier important pour la Ville, alors que 35 % des employés devraient partir à la retraite d’ici 2020.

Les changements provoqués dans les modèles de gouvernance locaux amèneront également la Ville de Rimouski à réfléchir et à se positionner sur son rôle dans le développement économique de son territoire. Il est donc probable que la mission de la Société de promotion économique de Rimouski (SOPER) soit revue.

UNE VILLE ACTIVE ET DYNAMIQUE!

L’année 2014 a définitivement été une année remplie pour la Ville de Rimouski. Plusieurs travaux d’infrastructures ont été réalisés, dont le démarrage de la phase 19 des Prés du Saint-Rosaire, qui se poursuivra en 2015. Des travaux de réfection d’aqueduc et d’égout se sont également poursuivis dans le district Le Bic, afin de compléter les travaux entamés au cours des années précédentes.

La réfection des piscines publiques extérieures s’est amorcée en 2014 avec la bonification des infrastructures de la piscine Saint-Germain et le début des travaux à la piscine Saint-Robert, qui se poursuivront en 2015.

De plus, le contrat pour la réalisation du plan fonctionnel et technique (PFT) du futur complexe glaces et piscines a été octroyé, ce qui permettra d’identifier les besoins et de préciser les aménagements nécessaires à la réalisation de ce projet d’envergure.

Finalement, une première distribution de compost a été organisée, un an après la mise en place de la nouvelle collecte des matières résiduelles.

Plusieurs autres actions ont été réalisées par la Ville de Rimouski en 2014, toujours afin de bonifier les services aux citoyens et d’offrir un milieu de vie optimisé, tout en respectant les principes du développement durable.

L’ANNÉE 2015 EST PORTEUSE DE PROJETS D’AVENIR

Malgré d’importantes coupes dans ses finances, la Ville de Rimouski a fait le choix de poursuivre le développement des services aux citoyens et d’investir dans l’amélioration des infrastructures qui sont au cœur de leur qualité de vie, tout en limitant le plus possible la hausse de taxes aux contribuables, bien que celle-ci soit inévitable.

Ainsi, une légère hausse de la taxe foncière de 0,039 $ sera en vigueur en 2015 et seule la tarification d’aqueduc et d’égout augmentera de 10 $ en 2015; toutes les autres tarifications demeurent au même seuil qu’en 2014.

DES INVESTISSEMENTS IMPORTANTS DANS LES INFRASTRUCTURES

Pour 2015, la Ville de Rimouski continuera d’investir dans la réfection de ses piscines extérieures, avec la mise à niveau de la piscine Saint-Robert. Les démarches entourant le projet de complexe glaces et piscines se poursuivront avec la mise en place d’un plan fonctionnel et technique. De plus, une analyse de faisabilité et de localisation du complexe multisport sera réalisée.

Plusieurs rénovations seront effectuées, notamment au Colisée Financière Sun Life et aux patinoires extérieures de différents districts. Des améliorations seront également apportées à plusieurs bâtiments publics ainsi qu’aux parcs et aux espaces verts.

Une plus grande accessibilité aux services de loisirs et de culture sera effective en 2015, avec l’accès gratuit aux bibliothèques publiques. Au parc Beauséjour, la remontée mécanique et la location d’équipements pour les 17 ans et moins seront gratuits. Quant aux horaires du parc, ils seront prolongés afin de permettre à la population de profiter des infrastructures plus longtemps en soirée.

Les travaux débutés pour de nouveaux ensembles domiciliaires se poursuivront en 2015, notamment dans les Prés du Saint-Rosaire.

Au total, des investissements de 24,4 millions de dollars sont planifiés pour 2015 à travers le programme triennal d’immobilisations 2015-2016-2017, qui totalise 97,4 millions de dollars.

Haut

Conclusion

En terminant, il est important de rappeler que, dans un contexte d’austérité, la Ville de Rimouski a tout mis en œuvre pour ne pas couper dans les services aux citoyens ni utiliser les surplus accumulés pour son budget de fonctionnement pour 2015. La gestion financière de la Ville se porte bien, comme en témoignent le sondage La Presse – HEC 2014 et les comparaisons effectuées avec d’autres villes de taille similaire.

L’année 2014 a certes été une année de changement à la Ville de Rimouski, mais je peux certainement affirmer que les nouveaux gestionnaires en place ont réussi avec brio l’exercice de leur premier budget. Il en va de même pour le conseil municipal, qui s’est investi à toutes les étapes de cette planification stratégique financière.

Ce budget s’inscrit dans la vague de nombreuses compressions budgétaires effectuées par le gouvernement, qui ont obligé la Ville à revoir sa planification budgétaire et faire des choix stratégiques pour maintenir son niveau de services sans freiner son développement. Les villes et les municipalités étant les organes publics les plus près des citoyens, il est impératif de continuer d’offrir des services optimaux, tout en étant conscient de la capacité de payer des citoyennes et citoyens.

En ce sens, la Ville de Rimouski continuera d’offrir des services efficients, en plus d’investir dans des projets porteurs pour la communauté. Notre programme triennal d’immobilisations 2015-2016-2017 le démontre, nous avons à cœur le bien-être de nos citoyens et offrir un milieu de vie sain, dynamique et durable est notre objectif premier.

Le démarche entourant le budget 2015 est le résultat d’une collaboration entre les élus et les directeurs de services, qui ont été appelés à s’exprimer sur leurs besoins et à soumettre de nouveaux projets. Cette nouvelle culture ne peut qu’être porteuse d’innovations et de réussites.

L’avenir présente des défis multiples, mais la Ville de Rimouski s’engage à innover pour les relever avec brio.

Ainsi, toute l’équipe de direction, les employés et les membres du conseil municipal mettront tout en œuvre pour répondre aux réels besoins de la population rimouskoise.

Éric Forest
Maire